Joué-lès-Tours: une union Hervé-Turot au conseil municipal

Laurence Hervé et Jean-Christophe Turot créent un groupe d’opposition au conseil municipal, Libres citoyens. Et affichent leur ambition pour 2020.


Elle a quitté la gauche de la Ville au cœur, il a rompu avec ses attaches à droite, les voilà qui se rejoignent en terre centriste. A 18 mois des élections municipales, Laurence Hervé et Jean-Christophe Turot officialisent leur rapprochement au sein de Libres citoyens, un groupe d’opposition que les deux élus veulent « pragmatique et ouvert sur la société civile ». Une première étape, aussi, vers la constitution d’une liste au scrutin de 2020, avec Laurence Hervé en chef de file. “ Rompre avec le clientélisme politique actuel ”« “ Libres citoyens ” sera un groupe pragmatique, ouvert sur la société civile et destiné à représenter les Jocondiens hors de tout clivage politique », explique Laurence Hervé. « On se veut constructif et non-inféodé aux partis politiques », ajoute Jean-Christophe Turot. Au départ éloignés sur l’échiquier politique jocondien, l’ancienne adjointe de Philippe Le Breton et l’ex-camarade de lutte du maire Frédéric Augis se rejoignent aujourd’hui sur une sensibilité « macron-compatible ». Si Laurence Hervé est la référente de La République en marche à Joué-lès-Tours, Jean-Christophe Turot, longtemps membre des Républicains, n’a pas sa carte du parti présidentiel. Et n’a pas l’intention de la prendre. « Notre groupe ne sera pas une succursale d’En Marche. Il s’inscrit dans une démarche citoyenne désireuse de se nourrir des apports de la société civile », indiquent la chef d’entreprise et le médecin libéral. « Nous avons tous les deux des métiers, nous ne sommes pas des professionnels de la politique. Nous n’en avons pas besoin pour vivre. » Au conseil municipal, ils défendront « leur vision commune » de la place de Joué-lès-Tours au sein de la Métropole, leur attachement à une « gestion saine des finances publiques », mais aussi leur « conception partagée de la pratique politique ». « Notre démarche vise aussi à rompre avec le clientélisme politique tel qu’il est actuellement pratiqué par la municipalité », souligne Laurence Hervé. « Il faut changer le climat de la ville et cesser de monter les gens les uns contre les autres. Qu’on cesse de diviser les Jocondiens avec des totems et des postures idéologiques ! », renchérit Jean-Christophe Turot. Reste à voir si ce rapprochement, pressenti depuis plusieurs mois au conseil municipal, trouvera un écho politique dans la population jocondienne. Dans un premier temps, il se matérialisera concrètement lors de la séance de rentrée, le 3 octobre. Autour de la table, Laurence Hervé et Jean-Christophe Turot prendront place l’un à côté de l’autre.




LIBRES CITOYENS JOUÉ-LES-TOURS

B.P. 10141 - 37300 JOUÉ-LES-TOURS

Tel : 07 66 27 90 88 - Email : contact@librescitoyens.fr

Mentions légales        Politique des cookies