Le discours de la méthode des Libres citoyens

Source : NRCO du 19/06/19 J. Proult

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/commune/joue-les-tours/le-discours-de-la-methode-des-libres-citoyens

Laurence Hervé, candidate aux municipales 2020, et Jean-Christophe Turot, tenaient réunion publique lundi soir. Pas encore de projet, mais une démarche.


La cinquantaine de personnes qui avaient pris place lundi soir dans la salle A de l’hôtel de ville, deux étages en dessous du bureau du maire de Joué-lès-Tours, ont été rapidement prévenues : Laurence Hervé et Jean-Christophe Turot n’étaient pas là « pour donner des solutions, mais une méthode ».« Nous ne sommes pas des élus tout-puissants qui savent tout », a d’ailleurs mis en garde la candidate aux municipales, pour qui « il faut que l’ensemble des citoyens construisent le programme que nous allons porter ». Pour la liste et le programme, on verra donc plus tard. Dans sa tentative de conquérir la mairie, la conseillère municipale en est pour le moment à la présentation de sa démarche. Une « manière de faire », un « état d’esprit » reposant sur la participation des habitants que le tandem qu’elle forme avec son bras droit explique lors d’une série de réunions publiques par quartier. Du PS à LR en passant par le Modem, LREM et les VertsFace à des électeurs qui leur demandent déjà ce qu’ils comptent faire sur tel ou tel sujet précis en cas de victoire, les Libres citoyens (le nom de leur groupe au conseil municipal) parlent plus volontiers pédagogie qu’engagement précis. Un discours de la méthode, plutôt qu’un catalogue de propositions, dans lequel il y a des mots à proscrire (« verticalité », « décisions unilatérales »). Et d’autres qui sonnent plus doux aux oreilles du duo (« transparence », « co-construction »). Dans ce bréviaire de la démocratie participative, figure aussi en bonne place le « consensus ». Celui, par exemple, que la cheffe d’entreprise devra dégager dans son propre camp. Créée il y a neuf mois, son association Libres citoyens couvre quasiment l’intégralité de l’échiquier politique, à l’exception des extrêmes. Anciens du Parti socialiste ou des Verts, encore encartés Modem ou Les Républicains, anciens adversaires autour de la table du conseil municipal… Ils ont tous affiché lundi leur soutien à Laurence Hervé, officiellement investie dans l’après-midi par La République en marche. « C’est une investiture personnelle, ils n’ont pas investi les Libres citoyens », a tenu à préciser la candidate, comme pour rassurer ceux que l’étiquette du parti présidentiel pourrait peut-être refroidir. Après les présentations, viendra néanmoins l’heure de constituer une liste, de préférence homogène. Un subtil exercice de synthèse. Et de méthode.

à chaud

Pas de solution, mais des commissions. Laurence Hervé a indiqué que des « groupes de travail » seraient constitués sur « tous les sujets abordés » lundi soir. Des compteurs Linky au plan de circulation dans le centre-ville, les jours de marché, en passant par les troubles à La Rabière, des questions très précises ont été abordées. Évoquant le futur centre de loisirs de La Borde, Jean-Christophe Turot a, par exemple, parlé d’un « projet pharaonique qui n’avait pas lieu d’être ». Laurence Hervé, elle, a souhaité « renforcer » les conseils de quartier où « aujourd’hui, il n’y a qu’un avis ».

Réunion publique Libres Citoyens Hôtel de Ville Joué-les-Tours

LIBRES CITOYENS JOUÉ-LES-TOURS

B.P. 10141 - 37300 JOUÉ-LES-TOURS

Tel : 07 66 27 90 88 - Email : contact@librescitoyens.fr

Mentions légales        Politique des cookies