Lu pour vous : pour réduire les feux de voitures, le PCF propose la gratuité de la piscine Bulle d'O

Source : 28/09/19 Par Yvan Plantey, Manon Derdevet, France Bleu Touraine



"Nager mais pas brûler", c'est le slogan de la pétition remise par le Parti Communiste Français au maire de Joué-lès-Tours ce samedi 28 septembre pour demander la gratuité de la piscine.


Pour réduire les feux de voitures à Joué-lès-Tours, le Parti Communiste fait une proposition quelque peu déroutante !   

La section de Joué a recueilli 538 signatures pour une pétition qu'ils ont lu ce samedi 28 septembre à 11h, au maire de la ville Frédéric Augis. 


"Nager mais pas brûler"


Le slogan de cette pétition : "Nager mais pas brûler".  Selon le PCF, pour que les jeunes arrêtent de brûler ou de caillasser des voitures, il faudrait que la piscine "bulle d'o" devienne gratuite. 

A Joué-Lès-Tours, de nombreuses voitures ont brûlé dans le quartier de La Rabière notamment pendant les fêtes cet hiver. Le Maire avait même instauré un couvre-feu pour les mineurs de moins 17 ans. Plus aucune voiture n'a brûlé depuis le 12 mai dernier

"C'est une réponse humaine, sociale, sportive à un problème de fond", Pierre Bonnet

Pierre Bonnet est responsable de la section jocondienne du PCF. Pour lui, cette gratuité, c'est aussi une façon de trouver une solution sans passer par l'envoi de forces de l'ordre. 

"Il faut essayer de faire quelque chose pour que cette piscine qui est au coeur du quartier de la Rabière, où il y a des incendies, puisse être accessible le plus facilement possible à ces gens qui ne peuvent pas payer" soutient Pierre Bonnet. "L'idée de la piscine, c'est une réponse humaine, sociale, sportive à un problème de fond" juge-t-il.

"C'est une idée que j'entends, il faut voir comment elle peut-être mise en oeuvre", Frédéric Augis

Des revendications entendues par Frédéric Augis, le maire de Joué-lès-Tours. Mais ce projet doit être étudié. 

"L'essentiel c'est le vivre ensemble" souligne-t-il. "J'ai demandé à la commission municipale en charge des sports et la commission municipale en charge des finances de pouvoir voir combien ça coûte et comment on peut la mettre en oeuvre. C'est une idée que j'entends, il faut voir comment elle peut-être mise en oeuvre" conclut-il.

LIBRES CITOYENS JOUÉ-LES-TOURS

B.P. 10141 - 37300 JOUÉ-LES-TOURS

Tel : 07 66 27 90 88 - Email : contact@librescitoyens.fr

Mentions légales        Politique des cookies